Il se pourrait en effet qu’elles en soient en partie responsable : en effet elles n’ont pas vu venir la crise des suprimes , et ont sous-estimé les risques . Elles continuaient à attribuer de bonnes notes aux établissements financiers ( des AAA ) avant de dégrader brutalement leurs notes . Il en est de même en 2009 au niveau de la crise de la dette publique dans la zone euro ( Grèce , Portugal , Irlande , Espagne ) . Les agences de notations ont rapidement dégradé la note de la dette souveraine de ces pays , semant la panique sur les marchés et renforçant les craintes d’une contagion de la crise grecque à d’autres pays d’Europe , tout en rendant plus cher le coût des pays dégradés.

Finalement non seulement ces agences ne servent à rien mais en plus elles provoquent des crise .