Le Parti de Gauche (PG) a décidé de suspendre sa participation au Parti de la Gauche européenne (PGE), remettant en cause la reconduite de Pierre Laurent à la tête du PGE. Cette décision du PG est non seulement incompréhensible mais, en plus de cela elle met en doute le Front de Gauche lui même.
Certes la décision de Pierre Laurent et celle des militants communistes parisiens est difficile à comprendre, selon moi s’allier avec le PS n’était pas une bonne idée. Mais, d’un point de vue global, le Front de Gauche est unis dans la majorité des villes.
Le PG l’a souvent répété, les élections les plus importantes de 2014 se sont les européennes, malheureusement en décidant de suspendre sa participation au PGE, le PG nous mais dans une impasse pour les élections européennes et compromet une campagne unis et solidaire. Or c’est cela qui est incompréhensible, comment peut-on dire d’un côté que les élections européennes sont d’une importance majeure et, de l’autre côté prendre cette décision. Le PGE est un outil européen sur lequel nous devons nous appuyer, non seulement dans notre pays mais également en Europe pour que, lorsque nous arriverons au pouvoir nous puissions inculqué un changement à toute l’Europe.
Que signifie cette décision ? Cela veut-il dire que le PG pourrait refuser de faire campagne au côté de nous les communistes ?
Pour ma part, je pense que notre camarade Pierre Laurent et les camarades parisiens ont fait une erreur de choisir l’alliance avec le PS à Paris. Mais je pense aussi que le PG fait une grave erreur en prenant une telle décision. Le Front de Gauche ne sera utile et ne sera efficace que si nous restons unis. Nous avons réussi à concilier 9 partis de toutes tendances de Gauche. Nous avons fait ce que personne d’autre n’avait réussi à faire en France, il ne faut pas gâcher tout ce travail effectué. Nous savons tous que, si le Front de Gauche se divise, le changement n’aura pas lieu et les peuples continueront à subir les effets néfastes du capitalisme et de l’austérité. Et nous savons tous qu’un Front de Gauche qui se divise c’est non seulement une alternative qui n’est plus crédible aux yeux du peuple, mais c’est surtout la voie ouverte au FN.
La petite guerre entre Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon est entrain de détruire le Front de Gauche.
La solution nous la connaissons, reprenons le travail main dans la main, unissons-nous partout, organisons la campagne des élections européennes unis et solidaire et proposons notre programme au peuple.
Hasta Siempre!