Connaissez-vous le minimalisme ? Si comme nous ce concept vous est peu familier, voire totalement étranger, Gabin (de la chaîne Youtube Être plus avec moins) va vous en apprendre davantage à ce sujet.

  • Bonjour Gabin, et merci de répondre à nos questions. Pour commencer peux-tu te présenter brièvement ?

Tout d’abord merci pour cette interview.

Je m’appelle Gabin, j’ai 24 ans et j’habite en Auvergne. Sur internet et notamment sur Youtube j’essaie de partager des idées et des découvertes qui me permettent d’améliorer ma vie.

  • Sur ta chaîne tu évoques le concept du minimalisme, peux-tu nous en dire un peu plus sur ce sujet qui reste méconnu en France ?

D’abord je pense que chacun peut bâtir sa propre définition du minimalisme, ce qui rend parfois ce concept flou aux yeux des gens. Pour ma part, le minimalisme est le fait de chercher à rendre sa vie plus facile et agréable en essayant de simplifier chaque aspect de son quotidien.

Nous vivons dans un monde où on nous demande toujours d’avoir plus et de faire plus. C’est pour cela que le minimalisme devient de plus en plus connu et adopté par les gens.

Que l’on soit riche ou pauvre, père de famille ou célibataire, on a tous besoin de ralentir un peu et d’apprécier du mieux possible le moment présent. Et pour cela rien de tel que le minimalisme pour vous y aider.

  • Comment le minimalisme est venu à toi ?

Je dirais que j’ai toujours été un peu minimaliste dans l’âme. Mais c’est lorsque j’ai parcouru plusieurs lectures de développement personnel que j’ai finalement découvert le concept de minimalisme.

Je trouvais cette « philosophie » passionnante et j’ai essayé de m’informer sur le sujet et de pousser un peu plus mes habitudes quotidiennes vers un mode de vie minimaliste.

Je dirais que le développement personnel m’a permis d’en apprendre beaucoup sur moi-même et sur les autres, mais c’est le minimalisme qui m’a permis d’être plus heureux.

  • Comment cela impacte-t-il ta vie ? Quels changements le minimalisme a apporté à ton quotidien ?

Grâce au minimalisme, s’il est bien appliqué, tout devient plus simple. On cherche à supprimer tout le superflu de notre vie. Evidemment cela comprend aussi les possessions matérielles mais cela va bien plus loin. Cela peut concerner notre nourriture, nos relations sociales, notre consommation, nos habitudes, notre travail etc.

La vision du minimalisme est finalement très simple à comprendre : supprimez tout ce qui ne vous apporte pas de valeur dans votre vie et concentrez tous vos efforts sur ce qui vous rend vraiment heureux.

  • Dirais-tu qu’un mode de vie minimaliste est « contraignant » ?

Ce qui peut paraître contraignant ce sont les efforts que demande le minimalisme au début. Il faut se débarrasser de tout le superflu mais aussi changer ses propres habitudes, que ce soit de consommation ou de comportement du quotidien.

Si vous partez de loin, par exemple en ayant une maison très encombrée, un comportement d’acheteur compulsif ou encore des habitudes alimentaires désastreuses, il est évident que devenir minimaliste va vous demander beaucoup d’efforts.

Mais croyez-moi, le jeu en vaut la chandelle. Lorsque vous commencez à simplifier votre vie tout devient plus facile. Vous aurez plus de temps, plus d’argent et surtout moins de problèmes.

  • Peux-tu donner 3 exemples concrets et faciles à mettre en place ?

Il y a tout un tas de petites actions que l’on peut mettre en place immédiatement.

Pour commencer, pourquoi ne pas supprimer toutes les applications de votre téléphone qui vous prennent beaucoup de temps mais qui n’apportent pas vraiment de valeur à votre vie et à votre avenir ? C’est facile à faire, c’est concret mais c’est difficile à tenir au début car vous manquerez de discipline. Mais le bonheur est au bout. Par exemple, cela fait des années que je n’ai plus de réseaux sociaux et croyez-moi, j’ai gagné beaucoup de temps et je suis plus heureux ainsi.

Vous pourriez ensuite commencer à faire le tri de vos vêtements. Jetez les plus abîmés et donnez ceux que vous ne portez jamais. Plus votre garde robe est minimaliste, plus vous allez gagner du temps le matin pour choisir votre tenue. Gardez votre énergie pour des choix qui comptent vraiment. Savez-vous que Barack Obama n’avait que deux sortes de costumes ? Lui aussi préférait accorder toute son énergie aux décisions importantes.

Troisièmement, vous pouvez simplifier votre emploi du temps. On a tous des activités qui sont devenues trop contraignantes, alors pourquoi ne pas les arrêter ? Plutôt que de vous éparpiller sur tout un tas de projets, choisissez ceux qui vous tiennent vraiment à cœur et accordez leur l’attention qu’ils méritent vraiment.

Peu importe l’exemple, le mot d’ordre est simple : simplifiez ! Simplifiez ! Simplifiez !

  • À l’heure de la mondialisation et de la surconsommation, est-ce que le minimalisme ne peut pas être une réponse a apporter au réchauffement climatique et, à moindre mesure, contre une vision capitaliste et néolibérale du monde ?

Bien sûr que le minimalisme est une réponse à la surconsommation et au réchauffement climatique. Mais c’est avant tout une démarche personnelle, il faudrait que des millions de gens adoptent le même comportement pour que cela ait un réel impact sur la production des entreprises et de l’économie.

Si tout le monde était focalisé sur ce qui leur apporte le plus de valeur, beaucoup d’objets disparaîtraient de la circulation. Mais on nous fait toujours croire que l’on a besoin de plus pour être heureux ou que c’est en ayant un grande richesse matérielle que l’on a réussi aux yeux de la société.

Le minimalisme rend plus heureux que le dernier IPhone à la mode. Malheureusement c’est beaucoup moins glamour et attirant.

De plus en plus de personnes optent pour un mode de vie minimaliste mais il n’y en a pour le moment pas assez pour impacter réellement le monde. Au contraire, c’est lorsque on aura atteint le point de non-retour et que les ressources de notre chère Terre seront épuisées que l’on devra tous se contenter de moins.

  • A titre personnel quels sont tes futurs projets ?

C’est encore très abstrait pour moi. J’aimerais développer encore plus mon mode de vie minimaliste et améliorer cet équilibre de vie que j’essaie de bâtir. J’ai encore beaucoup à apprendre.

Ma chaîne Youtube Être plus avec moins m’a aussi montré que j’aime bien créer du contenu et partager des idées avec les autres. Je crois qu’à l’avenir j’aimerais continuer à raconter des histoires, même si je ne sais pas encore sous quelles formes.

Mais une chose est sûre, c’est en devenant producteur et non consommateur que je deviens plus heureux.

  •  Pour finir quels livres conseillerais-tu ?

Il y a beaucoup de livres sur le sujet donc, dans un souci minimaliste, je partagerai mon top 3 :

1 – L’essentiel et rien d’autre de Fumio Sasaki

2 –  En as-tu vraiment besoin ? de Pierre-Yves McSween

3 –  Minimalism: Live a Meaningful Life de Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus

Pour aller plus loin :