La Chine est-elle capitaliste ? Vaste question qui anime nombre de débats. Pourtant, aujourd’hui, un consensus semble être acté. Et la République populaire de Chine aurait basculé dans le capitalisme. Ces thèses sont reprises à droite, comme à gauche. Mais qu’en est-il réellement ? Pour répondre à cette question Rémy Herrera, économiste, chercheur au CNRS et Zhiming Long, professeur à l’Université de Tshinghua de Beijing, se sont penchés dessus.

Leur livre, documenté et illustré avec des graphiques, décrit la situation économique de la Chine et comment elle en est arrivée là. Et très vite il apparaît que les succès chinois ne sont pas que dus aux mécanismes capitalistes introduits après la mort de Mao, bien au contraire. Au demeurant on observe aussi certains phénomènes (volontairement) passés sous silence dans les médias, comme la réduction du pourcentage de la population vivant sous le seuil de pauvreté de plus de 17% en 2010, à environ 4,5% en 2016.

Pour achever un travail déjà complet, couvrant une période allant de la proclamation de la République populaire de Chine, en 1949, à 2019, une chronologie de l’histoire de la Chine se situe à la fin.

L’ouvrage est publié aux Editions Critiques.